Solar Impulse a atterri à Hawai le 3 juillet 2015 !

Il s’agit non seulement d’un fabuleux exploit technique car Solar Impulse n’est alimenté que par l’énergie solaire, mais également d’un très grand exploit humain. Effectivement, André Borschberg, son pilote, n’a en effet pu que peu bouger ses membres inférieurs durant la semaine. Ainsi, à son arrivée, et malgré le cou ceint par un collier de fleurs, André Borschberg était encore assis dans le cockpit, à se faire masser les jambes par un physiothérapeute. Durant les cinq jours et nuits qu’a duré la traversée, ce dernier a même dû prendre des médicaments pour éviter toute thrombose et lutter contre l’apparition de crampes.

Le périple qui s’est achevé vendredi à Hawaï, et qui a permis à André Borschberg de battre le record du plus long vol en solitaire sans ravitaillement avec 117 heures et 51 minutes passées en l’air, n’était qu’une des treize étapes autour du globe. A peine posé, l’avion a été pris en charge par les ingénieurs, qui doivent le remettre en état pour la suite de l’aventure. Bertrand Piccard achèvera alors la traversée du Pacifique et rejoindra Phoenix, aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

* Nom :
* E-mail : (Non publié)
   Site web : (Site URL http://)
* Commentaire :
* Tapez le code :